Dans la pratique

Trois patrons dans la neige

Ils affrontent des températures glaciales, ce qui ne les empêche pas de se passionner pour leur travail : Michel Frison-Roche, Directeur de la Régie des Saisies près d’Albertville, Christian Reverbel, Directeur Général Adjoint de la SATA (Alpe d’Huez) et Stephan Schelbli, Directeur de la société Titlis Bergbahnen. Trois patrons incollables sur le ski et la préparation des pistes. PistenBully News leur a demandé quelles ont été leurs premières impressions avec SNOWsat.

PistenBully News : Nous sommes ravis que vous ayez bien voulu prendre le temps de nous accorder cet entretien. Laissez-nous faire un petit tour par la pensée dans les Alpes : quels sont les principaux défis auxquels vous êtes confrontés à l’heure actuelle dans vos domaines skiables respectifs ?

Michel Frison-Roche : Notre domaine a ceci de spécifique que nous sommes en extension, ce qui est assez rare au niveau des domaines skiables français. Cela représente cette année 7 km de pistes supplémentaires. Le réseau neige est conforté chaque saison afin de pérenniser et d‘améliorer la qualité des pistes. L’installation neige de culture permet aussi d’être moins impacté par les dérèglements climatiques.

PistenBully News : Le changement climatique joue donc un rôle central dans la planification ?

Christian Reverbel : Bien sûr, le fait de voir la neige se raréfier un peu plus chaque année est un souci permanent. L’entretien du manteau neigeux et la qualité de préparation des pistes que nos clients sont en droit d’attendre sont devenues la problématique numéro 1 des personnels.

Stephan Schelbli : Les stations à basse altitude disparaissent au même rythme que la fonte des glaciers. Nous ne pouvons malheureusement pas échapper au changement climatique. C’est pourquoi nous avons prévu d’investir 10 millions d’euros dans de nouvelles installations d’enneigement pour les cinq prochaines années. Je pense que cela en vaut la peine ; chez nous aussi, à Titlis, les « ski-days » ont de plus en plus la cote.

PistenBully News : Ces énormes investissements sont-ils vraiment nécessaires pour pouvoir continuer à répondre à l’attente des skieurs ?

Christian Reverbel : Les chiffres de fréquentation le confirment. Si on veut éviter l’exode des skieurs vers d’autres régions, il est capital de leur offrir tous les jours, quelles que soient les conditions, une qualité de pistes irréprochable. C’est dans ce cadre que nous avons souhaité nous équiper de systèmes nous permettant d’avoir un reporting permanent du travail effectué par nos engins de damage et nos unités de production de neige de culture.

PistenBully News : Ce qui répond déjà en partie à la question suivante : Pourquoi avez-vous opté pour SNOWsat ?

Michel Frison-Roche : Lorsque Kässbohrer a repris la main sur Snowsat et développé de nouveaux logiciels, notre flotte étant 100 % PistenBully, il était naturel de continuer à travailler avec ce matériel.

Stephan Schelbli : C’est notre partenaire en gestion des pistes, Mazzetta & Menegon, qui nous a recommandé explicitement SNOWsat.

Christian Reverbel : Parce que le système permet d’optimiser la production de neige de culture. Le gain de sécurité en période de visibilité dégradée et aux abords des câbles de treuils et tous les avantages en termes de gestion de flotte nous ont également convaincus.

Michel Frison-Roche : Obtenir une gestion fine de la neige était aussi un argument pour nous. En tant que directeur, j’ai mis en place ce système afin d’optimiser la production de neige de culture et les coûts induits notamment en termes d’eau et d’électricité.

PistenBully News : Ces considérations d’ordre économique devraient donc profiter aussi à l’environnement.

Michel Frison-Roche : La question de l’environnement est bien sûr liée à cette démarche. Quand SNOWsat permet de réduire la consommation de carburant par exemple, cela induit bien évidemment une diminution du bilan carbone de la station.

Christian Reverbel : Pour nous, d’autres facteurs sont entrés en ligne de compte : il s’agissait de rendre la gestion de flotte plus efficiente grâce à la mise en réseau et aux outils d’analyse. Par ailleurs, nous voulions améliorer la sécurité des conducteurs en cas de mauvaises conditions de visibilité.

Michel Frison-Roche : Les relevés terrain global au niveau des pistes nous sont également très utiles. Pour nous, dans le domaine des Saisies, c’était également un critère.

PistenBully News : Vous venez d’achever votre première saison avec SNOWsat. Que vous a apporté concrètement le recours à ce système ?

Stephan Schelbli : Nous pouvons mieux planifier et donc travailler de manière plus rentable. Cela concerne aussi bien l’enneigement des pistes que les corrections de relief du terrain. Nous avons maintenant une production de neige optimale et la neige est là où elle doit être.

Michel Frison-Roche : Sur ce point, l’analyse des données nous rend un grand service : grâce à SNOWsat, nous pouvons anticiper les zones d’usure au niveau des pistes et intervenir à temps avec de la neige de culture. Les plans de préparation des pistes ciblés ont amélioré la gestion des pistes en termes d’efficience. Nous nous félicitons de pouvoir garantir maintenant une épaisseur de neige suffisante pendant toute la saison.

Christian Reverbel : Nous avons fait des expériences similaires. Je parlais tout à l’heure de la difficulté de préparer les pistes en période de visibilité dégradée. À présent, l’affichage des bords de pistes et la recherche de traces d’autres chenillettes améliorent la sécurité de nos conducteurs et les opérations de damage répondent mieux aux besoins réels.

PistenBully News : Ce qui nous amène à la question de la rentabilité. Est-il possible de chiffrer exactement les économies réalisées grâce à SNOWsat ?

Michel Frison-Roche : Il est difficile de fournir des chiffres précis, car nous n’avons pas encore assez de recul. Nous savons que nous optimisons, mais il faudra attendre 2 ou 3 saisons pour avoir des données précises. Vous pourrez alors m’inviter à un nouvel entretien.

PistenBully News : Nous n’y manquerons pas ! Et en Suisse, quel est votre constat en termes d’énonomie ?

Stephan Schelbli : Nous avons déjà quelques chiffres à Titlis. La consommation de carburant de la flotte a diminué de 15 % et les temps de damage sont passés de 8 à 7 heures par nuit.

Christian Reverbel : C’est un signal très positif ! Pour le moment, tout comme Monsieur Frison-Roche, je suis désolé de ne pas encore pouvoir vous donner de chiffres fiables. Mais grâce à la V3, nous envisageons une optimisation très substantielle de la production de neige si les connexions informatiques sont mises en place entre les outils SNOWsat et les outils de gestion de la neige de culture.

PistenBully News : Dans quelle mesure l’utilisation de SNOWsat a-t-elle modifié le travail des conducteurs ? Quels retours avez-vous eus ?

Michel Frison-Roche : Au début les conducteurs étaient un peu réticents, ils craignaient que le système ne serve surtout à les surveiller. Mais ils ont compris très rapidement que c’était un véritable plus, notamment par temps de brouillard.

Christian Reverbel : Nous avons fait exactement la même expérience ! Au début, nos conducteurs ont montré eux aussi de la suspicion envers le GPS. Entre-temps, ils l’utilisent volontiers pour la recherche d’itinéraires ou pour localiser la chenillette d’un équipier. Bien entendu un réseau de communication sans faille peut être perçu comme un système de surveillance, mais l’équipe de damage profite avant tout d’un gain de sécurité.

Stephan Schelbli : À propos de sécurité : nos dameurs sont d’avis que SNOWsat permet de trouver beaucoup plus rapidement les points d’ancrage.

PistenBully News : Quels retours avez-vous eu de la part de vos responsables d’atelier ?

Michel Frison-Roche : Eux aussi apprécient les garanties supplémentaires offertes par le système : le contrôle régulier des indicateurs nous conforte dans l’entretien préventif et nous permet une meilleure vision de la maintenance.

Stephan Schelbli : Exactement, la prévention est le mot clé que j’entends régulièrement côté atelier.

PistenBully News : Et pour terminer, un petit coup d’oeil sur vos clients. Les skieurs et snowboardeurs perçoivent-ils eux aussi une amélioration en matière de qualité des pistes et de préservation des ressources ?

Michel Frison-Roche : Non, je ne pense pas que le client final ait conscience de tout ce qui est fait pour assurer la qualité des pistes. En terme de communication, nous intégrons déjà depuis des années des informations en rapport avec la préservation de l’environnement, nous sommes d’ailleurs certifiés ISO 14000, mais cela ne semble pas vraiment intéressés nos clients.

PistenBully News : Apparemment, il y a certes une prise de conscience, mais les comportements au quotidien ne suivent pas encore. Il s’agit d’un problème de société pour lequel nous devons tous commencer par balayer devant notre propre porte. Nous vous remercions de cet entretien.

Titlis Bergbahnen, Directeur Stephan Schelbli
SATA, Directeur Christian Reverbel
La Régie des Saisies, Directeur Michel Frison-Roche

Contacts

Commercial

Remo Bulgheroni

Directeur Général
Téléphone : +41 62 887 70 54
Portable : +41 79 667 43 85
Fax : +41 62 887 70 51
Kässbohrer Geländefahrzeug AG
Niederlassung Schweiz
Bruneggerstraße 45
5103 Möriken
Suisse
www.pistenbully.ch

Werner Arnold

Suisse centrale, Tessin
Portable : +41 79 648 30 34
Kässbohrer Geländefahrzeug AG
Niederlassung Schweiz
Bruneggerstraße 45
5103 Möriken
Suisse
www.pistenbully.ch

Jean-Daniel Berclaz

Suisse occidentale
Portable : +41 79 665 28 55
Kässbohrer Geländefahrzeug AG
Servicecenter Sion
Routes de Riddes 133
1950 Sion
Suisse
www.pistenbully.ch

Rico Storz

Grisons, Liechtenstein
Téléphone : +41 81 287 13 02
Portable : +41 79 335 44 50
Fax : +41 81 287 13 10
Kässbohrer Geländefahrzeug AG
Servicestelle Chur
Ringstraße 9
7007 Chur
Suisse
www.pistenbully.ch

Adrian Mattli

Responsable service après-vente et technique
Téléphone : +41 62 887 70 52
Portable : +41 79 601 79 09
Fax : +41 62 887 70 51
Kässbohrer Geländefahrzeug AG
Niederlassung Schweiz
Bruneggerstraße 45
5103 Möriken
Suisse
www.pistenbully.ch

Peter Senn

Responsable service après-vente et technique
Téléphone : +41 62 887 70 50
Portable : +423 793 93 92
Fax : +41 62 887 70 51
Kässbohrer Geländefahrzeug AG
Niederlassung Schweiz
Bruneggerstraße 45
5103 Möriken
Suisse
www.pistenbully.ch
OK
Ce site web utilise des cookies plus d'informations