• Véhicules
  • Innovation
  • Services
  • Pièces de rechange
  • News
  • Contacts
  • Shops

News

des motorisations alternatives

29 mars 2021

Kässbohrer est depuis longtemps un pionnier en termes de durabilité et de sensibilité écologique. Le développement de divers types de motorisations alternatives pour ses engins de damage ne doit donc rien au hasard : le PistenBully 600 E+, première dameuse hybride diesel électrique, sur le marché depuis 10 ans, en est déjà à la seconde génération et le PistenBully 100 E est devenu, grâce à sa motorisation électrique sans émission polluante, une véritable alternative pour les petits domaines et le ski indoor. Mais Kässbohrer fait également partie du projet pilote ayant pour objectif de fabriquer en série et de mettre sur le marché une dameuse à hydrogène.

PistenBully 600 E+ : la dameuse qui va marquer son époque
La société Kässbohrer Geländefahrzeug AG, en vrai leader technologique, s'est toujours engagée dans une démarche de perfectionnement. La première dameuse hybride diesel-électrique au monde a été mise en service dans les Alpes en 2012. Aujourd’hui, pour la deuxième génération, la demande dépasse déjà l’offre. Dominik Kalbermatten, responsable de la sécurité des pistes pour la station de Saas Fe en Suisse en est devenu un inconditionnel : " Nous ne sommes pas prêts de nous séparer de notre PistenBully 600 E+. “

PistenBully 100 E : du prototype au véhicule prêt à la fabrication en série
Une autre transition réussie : le PistenBully 100 E, la première dameuse entièrement électrique. Après la présentation d’un prototype en première mondiale sur le salon Interalpin 2019, Kässbohrer passe maintenant à l'étape suivante et poursuit le développement vers une fabrication en série. Bien sûr, dans ce cadre on utilise les effets de synergie tirés des expériences réalisées au cours des 10 dernières années en matière de motorisations électriques. "Nous voulons non seulement que cette technologie soit prête à la fabrication en série, mais aussi qu'elle soit abordable" déclare Michael Kuhn, directeur du développement chez Kässbohrer à Laupheim. "Car, cette technologie prometteuse ne sera aussi largement utilisée que si elle est abordable. Et c'est seulement alors que l'effet sur la nature sera positif.“

L'hydrogène en point de mire
Les experts des transports en Europe sont unanimes : ce n'est que vers le milieu des années 2020 que les infrastructures permettront l'utilisation de véhicules à hydrogène. Et en montagne il faudra même attendre encore un peu. « Lorsque le plein d'hydrogène pourra être fait dans les stations-services des domaines skiables, alors nous serons prêts avec une dameuse à hydrogène à un prix abordable » promet Michael Kuhn. Dans cet optique, Kässbohrer est, depuis début 2019, partenaire du projet autrichien "HySnowGroomer" de développement d'une dameuse à hydrogène et de l'infrastructure correspondante. "En parallèle, nous sommes en contact avec certains fabricants internationaux, afin de pouvoir ensuite proposer à nos clients une motorisation de qualité à la pointe du progrès, dont le support technique pourra aussi être réalisé par notre SAV dans le monde entier."

Le plaisir d’un ski propre pour les exploitants et les pratiquants de sports d'hiver
"Le projet HySnowGroomer constitue la prochaine étape dans notre stratégie pour une préparation des pistes efficiente et durable," résume Michael Kuhn. "Car une chose est sûre : la préoccupation environnementale gagne en amplitude, y compris en montagne. Agir dans un esprit de durabilité protège non seulement l'environnement, mais garantit la satisfaction des clients et assure ainsi une rentabilité élevée. C'est la raison pour laquelle nous nous attachons à procurer des motorisations abordables prêtes à la fabrication en série pour assurer une préparation des pistes propre et performante ainsi qu'un plaisir du ski respectueux de l'environnement."

Sur la voie durable de l'avenir : le PistenBully 100 E entièrement électrique. Cet hiver, il a été mis à l'épreuve pendant des centaines d'heures - à proximité de Laupheim dans le Jura souabe, dans l'Allgäu et sur une piste d'essai sur le Notschrei en Forêt-Noire. Les développeurs utilisent maintenant les nouvelles découvertes pour optimiser davantage un PistenBully électrique prêt à être produit et abordable.